Modification d’un transmetteur de station Météo Bluesky

Hits: 49

Bonjour à toutes et tous.

Cela fait très longtemps que je n’avais rien publié, alors voici un nouvel article sur la modification de l’alimentation d’un transmetteur sans fil de station météo Bluesky.

Cela fait très longtemps que j’en avais marre de changer la pile CR2032 du transmetteur sans fil extérieur de ma station météo. J’ai donc décidé de le modifier et de lui adjoindre une batterie US18650 et son module de charge TP4056.

J’ai aussi profité de cette modification pour ajouter un vrai bouton pour la synchronisation, déporté la LED qui indique le transfert de données et j’ai aussi ajouté une LED qui ne s’allume que lorsque la tension de la batterie atteint le seuil de 3V, ce qui indiquera qu’il faut la recharger.


Attention les manipulations qui  suivent sont à vos risques et périls, je ne saurais être tenus pour responsable de la destruction  de votre matériel.

 


 

Voici tout d’abord le schéma simplissime du contrôle de seuil de la batterie :

Le transistor T1 sert au réglage de seuil.
T2 est un inverseur, pour que la LED s’allume au lieu de s’éteindre quand le seuil de 3V est atteint.

Son réglage est très simple :

Le seuil de déclenchement se règle via l’ajustable R5.
Il suffit pour cela, d’alimenter le circuit avec une alimentation de laboratoire réglé sur  3V, on tourne R5 jusqu’à l’allumage de la LED
On monte alors progressivement la tension et l’on regarde à quel tension la LED s’éteint. Il suffit de retoucher R5 pour peaufiner le réglage.

Les accus Li-ion 18650 ne doivent pas descendre au dessous de 3V sous peine de détérioration.

La charge de la batterie sera réalisée grâce à un module chinois bien connu : le TP4056.

Voici maintenant les photos de l’ensemble :

Sur la gauche, le petit module de seuil et de liaison avec les LED réalisé sur un morceau de plaquette à bande.

Ci dessous, en haut à droite le TP4056, au milieu le petit poussoir de synchronisation. Et en bas, l’élément  US18650GR récupéré dans une batterie d’ordinateur portable SONY VAIO, avec un gros avantage par rapport à  certain autre modèle, il est soudable directement.


J’ai ajouté une résistance de 1K3 en série avec le fil de commande de synchronisation.
La LED de synchro est aussi en série avec une 1K3 et reliée en amont de la résistance de la LED interne au transmetteur.
Attention au brochage de la LED, j’ai failli cramer mon transmetteur en ayant inversé celle ci (Aussi étonnant que cela puisse paraitre) et je ne comprend pas pourquoi.

Comme à mon habitude, la mise en boite se fait dans un boitier de récupération (Ici un veille écrin à bijoux).

Voici le tout, prêt à l’emploi :

Le bouton de synchronisation et le port Micro Usb de rechargement.

Sur la photo ci dessous :
J’ai retiré le fond du transmetteur et j’ai vissé directement le boitier sur mon boitier batterie. N’ayant pas sous la main de silicone, j’ai étanchéifié avec de la colle chaude, j’avoue c’est pas top mais comme on dit, on fait avec ce que l’on a sous la main. Le scotch d électricien sert juste à maintenir le boitier fermé.

Les deux LED, en haut la bleue est celle de la synchronisation et la translucide en bas est une verte haute luminosité qui m’indiquera que la batterie doit être rechargée. Je n’ai pas volontairement déporté les deux LED du module de charge, le boitier est assez transparent pour voir leur couleur lors de la charge. Sachant que c’est un module qui va à l’extérieur, je ne voulais pas encore ajouté des trous.

Pour ce qui est de l’autonomie de la batterie, je dois dire que j’ai de la marge, l’élément  utilisé est un 1300mAh, le circuit consomme environ 250mA (Pas mesuré sur cet version mais sur l’original sur pile) et d’après le calculateur de chez Digikey ( https://www.digikey.fr/fr/resources/conversion-calculators/conversion-calculator-battery-life ) j’en ai pour  3640 heures soit  4 mois et demis environ.

En espérant que cet article vous auras donné des idées.

A bientôt

 

 

 

Laisser un commentaire