L’octopus

Vues : 45

Voici un accessoire ancestral pour votre oscilloscope.
Il s’agit d’un testeur de composant communément appelé OCTOPUS ou traceur de courbes.

Certain modèle d’oscilloscope en ont un intégré mais pas tous.
Pour pallier à ce manque je vous propose donc ma réalisation personnelle.
C’est un petit appareil de mesure très facile à réaliser, même par un débutant.

Photo 1 : Ma version fini de l’OCTOPUS

Voici le schéma très simple, nous n’avons besoin que de 3 résistances et un petit transfo 12v alternatif (pas de bloc régulé) 200mA Max.

Note : Le schéma tel qu’il est présenté ici impose un courant maxi de 9mA en sortie.
Pour atteindre les 30mA comme sur ma version finale, ajoutez en parallèle sur R1, une résistance de 670 ohms avec un interrupteur en série, ce qui vous permettras de choisir l’intensité maxi.

Photo 2 : Le schéma

J’ai aussi ajouté une LED pour indiquer le fonctionnement. Noté la présence de la diode 1N4148 (Une 1N4007 sur la version final) qui permet d’alimenter la LED en continu sur une seul alternance. Sans cette diode, la LED scintille.

Photo 2b : Led de fonctionnement.

Une fois le montage fait, vérifions le fonctionnement à l’aide de l’oscilloscope.

Le signal X est envoyé sur la voie A de l’oscilloscope.

Photo 3a : Entrée voie A (Signal X)

Le signal Y sur la voie B .

Photo 3b : Entrée voie B (Y)

Voici les signaux que l’on obtient si tout fonctionne bien.

Le signal d’alimentation (AC1,AC2) 12V 50Hz provenant du transformateur (Courbe verte sur la photo 4).

Les signaux X et Y en opposition de phase (Courbes Bleue et rouge).

Photo 4: Les signaux

Si les signaux sont bon, vous pouvez passer en mode XY

Photo 5a : Le mode XY

Vous devriez obtenir un spot central comme sur la photo 5b, si vous avez déjà alimenté l’octopus alors vous devez obtenir un signal semblable à la photo 5c.

Note : Ne laissez jamais votre oscilloscope en mode XY sans signal, vous risquez de bruler le tube cathodique.

Photo 5b : Spot central, plus de balayage.
Photo 5c : Octopus est sous tension, aucun composant de connecté.

Maintenant, court-circuitons les pointes de test. Vous devriez avoir une courbe verticale comme sur la photo 5d.

Photo 5d : Les pointes de touches sont en court-circuit.

Réglez les voies A et B sur 5V/div pour un affichage correcte.

Maintenant, voici quelques photos de l’OCTOPUS en fonctionnement.
Je vous présente aussi les photos des simulations sous LTSPICE.
Attention les valeurs sont différente sur les simulations pour permettre une meilleur visibilité.

Photo 6a : Une diode Zener en cours de test, vue sur l’oscilloscope
Photo 6b : La simulation sous LTSPICE avec une zener 4,7v (1N750)

Sur la simulation, il est plus facile de se rendre compte du fonctionnement de la Zener. On voit bien le premier coude à gauche, à environ 0,6v lorsque la diode commence à conduire et à droite la tension de Zener à 4,7v

Photo 6c : Une diode sillicium (1N4007)
Photo 6d : La courbe d’un condensateur.

A vos fers à souder …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.