L’octopus

Hits: 13

Voici un accessoire ancestral pour votre oscilloscope.
Il s’agit d’un testeur de composant communément appelé OCTOPUS ou traceur de courbes.

Certain modèle d’oscilloscope en ont un intégré mais pas tous.
Pour pallier à ce manque je vous propose donc ma réalisation personnelle.
C’est un petit appareil de mesure très facile à réaliser, même par un débutant.

Photo 1 : Ma version fini de l’OCTOPUS

Voici le schéma très simple, nous n’avons besoin que de 3 résistances et un petit transfo 12v alternatif (pas de bloc régulé) 200mA Max.

Note : Le schéma tel qu’il est présenté ici impose un courant maxi de 9mA en sortie.
Pour atteindre les 30mA comme sur ma version finale, ajoutez en parallèle sur R1, une résistance de 670 ohms avec un interrupteur en série, ce qui vous permettras de choisir l’intensité maxi.

Photo 2 : Le schéma

J’ai aussi ajouté une LED pour indiquer le fonctionnement. Noté la présence de la diode 1N4148 (Une 1N4007 sur la version final) qui permet d’alimenter la LED en continu sur une seul alternance. Sans cette diode, la LED scintille.

Photo 2b : Led de fonctionnement.

Une fois le montage fait, vérifions le fonctionnement à l’aide de l’oscilloscope.

Le signal X est envoyé sur la voie A de l’oscilloscope.

Photo 3a : Entrée voie A (Signal X)

Le signal Y sur la voie B .

Photo 3b : Entrée voie B (Y)

Voici les signaux que l’on obtient si tout fonctionne bien.

Le signal d’alimentation (AC1,AC2) 12V 50Hz provenant du transformateur (Courbe verte sur la photo 4).

Les signaux X et Y en opposition de phase (Courbes Bleue et rouge).

Photo 4: Les signaux

Si les signaux sont bon, vous pouvez passer en mode XY

Photo 5a : Le mode XY

Vous devriez obtenir un spot central comme sur la photo 5b, si vous avez déjà alimenté l’octopus alors vous devez obtenir un signal semblable à la photo 5c.

Note : Ne laissez jamais votre oscilloscope en mode XY sans signal, vous risquez de bruler le tube cathodique.

Photo 5b : Spot central, plus de balayage.
Photo 5c : Octopus est sous tension, aucun composant de connecté.

Maintenant, court-circuitons les pointes de test. Vous devriez avoir une courbe verticale comme sur la photo 5d.

Photo 5d : Les pointes de touches sont en court-circuit.

Réglez les voies A et B sur 5V/div pour un affichage correcte.

Maintenant, voici quelques photos de l’OCTOPUS en fonctionnement.
Je vous présente aussi les photos des simulations sous LTSPICE.
Attention les valeurs sont différente sur les simulations pour permettre une meilleur visibilité.

Photo 6a : Une diode Zener en cours de test, vue sur l’oscilloscope
Photo 6b : La simulation sous LTSPICE avec une zener 4,7v (1N750)

Sur la simulation, il est plus facile de se rendre compte du fonctionnement de la Zener. On voit bien le premier coude à gauche, à environ 0,6v lorsque la diode commence à conduire et à droite la tension de Zener à 4,7v

Photo 6c : Une diode sillicium (1N4007)
Photo 6d : La courbe d’un condensateur.

A vos fers à souder …

Utilisation et mesures à l’oscilloscope

Hits: 16

Voici un petit article en six photos pour expliquer aux débutants l’utilisation de l’oscilloscope.

L’oscilloscope permet de visualiser un signal grâce à son écran (photo 3).

Il peut être analogique ou numérique, avoir 1 à 4 entrée (voir plus pour du spécifique)

Avec les modèles numérique, les calcules sont fait en interne par l’oscilloscope, ce qui facilite la tache (Mais on en oubli vite les bases).

L’oscilloscope utilisé ici est un modèle analogique (tout les débutants n’ont pas les moyens d’avoir un modèle numérique)

Nb : La sonde de mesure est positionné en x1, si vous n’avez qu’une x10, multipliez simplement les résultats obtenus par 10.

Les réglages disponibles permettent de régler la trace pour un affichage optimal. Luminosité, Focus, Trigger…

Je ne parlerais ici que des deux plus important pour notre usage :

  1. Le réglage de base de temps et
  2. le réglage de sensibilité.

Le premier (photo 1) , appelé aussi déviation horizontale, comme son nom l’indique joue sur le temps et il est divisé en plusieurs échelles exprimé en seconde, milliseconde et microseconde. Il permet d’afficher une période du signal à l’écran de façon optimal.

Photo 1 – La base de temps

Le deuxième (photo 2), appelé aussi déviation verticale, permet de régler la sensibilité d’entrée et est divisé et exprimé en Volt, millivolt et microvolt.

Photo 2 – Réglage de sensibilité


L’oscilloscope permet aussi de faire certaines mesures grâce à la grille appelée RETICULE.

Celle ci est divisée en carreau.

Un carreau est appelé une division (Div dans les formules)

Sur la photo 3, un signal sinusoïdale d’une fréquence F avec une tension crête-crête Ucc est injecté dans l’entrée de l’oscilloscope avec un générateur de signal.

Photo 3 – L’écran de l’oscilloscope

Nous allons voir comment calculer :

La fréquence (F)
La tension max (Umax)
La tension crete-crête (Ucc ou Upp)
La tension efficace (Ueff ou Urms)

Commençons….

Pour calculer la fréquence de ce signal nous avons besoin de connaître la formule :

F=1/(Nb de Div x Base de temps)

(La période est exprimée en seconde, la fréquence en Herz).

Une période correspond au nombre de carreaux entre deux crêtes en horizontale.

Sur la photo 3 nous pouvons compter 5 carreaux.

La base de temps est réglé sur 0,2 millisecondes (Cf. Photo 1)

Pour faire le calcul, nous devons convertir les millisecondes en secondes.

Sachant que 1s = 1000ms, 0,2ms/1000 =0,0002s ou 0,2e-3

Maintenant calculons F :

F = 1/(5*0,0002)

F = 1/0,001

F = 1000Hz

Passons maintenant à la tension Max du signal.

Voici la formule :

Umax = (Ucc / 2) x Usensibilité (Exprimé en Volts)

Umax = Nb de div x Usensibilité

Nous avons besoin de la valeur du réglage de sensibilité indiqué sur la photo 2, soit 0,2V.

Nous comptons 6 carreaux pour Ucc, soit 3 pour Umax , cela nous donnes :

Umax=(6 / 2) x 0,2

Umax = 3 x 0,2

Umax = 0,6V

Etape 3, pour calculer la valeur crête-crête (Peak-Peak, Upp en anglais) du signal, c‘est le même principe que pour Umax :

Ucc = 6 x 0,2

Ucc=1,2V

Etape 4, calculons Ueff (RMS en anglais)

Ueff = Umax / √2

Ueff = 0,6 / 1,44

Ueff = 0,424V

L’oscilloscope numérique nous donnes :

Photo 4 – L’écran de l’oscilloscope numérique et les calculs internes
Photo 5 – Les résultats au multimètre
Photo 6 – Résultats sur un multimètre chinois

Simplissime, non ?

Vous savez maintenant faire des calculs grâce à votre oscilloscope.

A vous de jouer.

Hack un jour, hack toujours

Hits: 112

Bonjour, je vois propose aujourd’hui un détournement d’objet qui peux servir à beaucoup d’entre vous.La pièce de départ est une troisième main de chez Blanko, la référence est ZD-11E.Elle vaut moins de 20€ sur Amazon. Ayant reçu la mienne avec ma nouvelle station de soudage ZD-917, je l’ai essayé et elle fonctionne parfaitement et fait le Job.Et une idée à germée dans ma tête et j’en ai commandé une 2ème que j’ai transformée en … Continuer la lecture de « Hack un jour, hack toujours »

Modification d’un transmetteur de station Météo Bluesky

Hits: 135

Bonjour à toutes et tous.

Cela fait très longtemps que je n’avais rien publié, alors voici un nouvel article sur la modification de l’alimentation d’un transmetteur sans fil de station météo Bluesky.

Cela fait très longtemps que j’en avais marre de changer la pile CR2032 du transmetteur sans fil extérieur de ma station météo. J’ai donc décidé de le modifier et de lui adjoindre une batterie US18650 et son module de charge TP4056.

J’ai aussi profité de cette modification pour ajouter un vrai bouton pour la synchronisation, déporté la LED qui indique le transfert de données et j’ai aussi ajouté une LED qui ne s’allume que lorsque la tension de la batterie atteint le seuil de 3V, ce qui indiquera qu’il faut la recharger.


Attention les manipulations qui  suivent sont à vos risques et périls, je ne saurais être tenus pour responsable de la destruction  de votre matériel.

 


 

Voici tout d’abord le schéma simplissime du contrôle de seuil de la batterie :

Le transistor T1 sert au réglage de seuil.
T2 est un inverseur, pour que la LED s’allume au lieu de s’éteindre quand le seuil de 3V est atteint.

Son réglage est très simple :

Le seuil de déclenchement se règle via l’ajustable R5.
Il suffit pour cela, d’alimenter le circuit avec une alimentation de laboratoire réglé sur  3V, on tourne R5 jusqu’à l’allumage de la LED
On monte alors progressivement la tension et l’on regarde à quel tension la LED s’éteint. Il suffit de retoucher R5 pour peaufiner le réglage.

Les accus Li-ion 18650 ne doivent pas descendre au dessous de 3V sous peine de détérioration.

La charge de la batterie sera réalisée grâce à un module chinois bien connu : le TP4056.

Voici maintenant les photos de l’ensemble :

Sur la gauche, le petit module de seuil et de liaison avec les LED réalisé sur un morceau de plaquette à bande.

Ci dessous, en haut à droite le TP4056, au milieu le petit poussoir de synchronisation. Et en bas, l’élément  US18650GR récupéré dans une batterie d’ordinateur portable SONY VAIO, avec un gros avantage par rapport à  certain autre modèle, il est soudable directement.


J’ai ajouté une résistance de 1K3 en série avec le fil de commande de synchronisation.
La LED de synchro est aussi en série avec une 1K3 et reliée en amont de la résistance de la LED interne au transmetteur.
Attention au brochage de la LED, j’ai failli cramer mon transmetteur en ayant inversé celle ci (Aussi étonnant que cela puisse paraitre) et je ne comprend pas pourquoi.

Comme à mon habitude, la mise en boite se fait dans un boitier de récupération (Ici un veille écrin à bijoux).

Voici le tout, prêt à l’emploi :

Le bouton de synchronisation et le port Micro Usb de rechargement.

Sur la photo ci dessous :
J’ai retiré le fond du transmetteur et j’ai vissé directement le boitier sur mon boitier batterie. N’ayant pas sous la main de silicone, j’ai étanchéifié avec de la colle chaude, j’avoue c’est pas top mais comme on dit, on fait avec ce que l’on a sous la main. Le scotch d électricien sert juste à maintenir le boitier fermé.

Les deux LED, en haut la bleue est celle de la synchronisation et la translucide en bas est une verte haute luminosité qui m’indiquera que la batterie doit être rechargée. Je n’ai pas volontairement déporté les deux LED du module de charge, le boitier est assez transparent pour voir leur couleur lors de la charge. Sachant que c’est un module qui va à l’extérieur, je ne voulais pas encore ajouté des trous.

Pour ce qui est de l’autonomie de la batterie, je dois dire que j’ai de la marge, l’élément  utilisé est un 1300mAh, le circuit consomme environ 250mA (Pas mesuré sur cet version mais sur l’original sur pile) et d’après le calculateur de chez Digikey ( https://www.digikey.fr/fr/resources/conversion-calculators/conversion-calculator-battery-life ) j’en ai pour  3640 heures soit  4 mois et demis environ.

En espérant que cet article vous auras donné des idées.

A bientôt

 

 

 

Mon matos.

Hits: 68


Bonjour à toutes et tous.

Ce premier article va vous décrire la composition de mon shack et du matériel dont je dispose. Aussi bien pour l’émission-réception que pour la réparation ou le bricolage.

Volontairement, je ne détaillerais pas les caractéristiques des appareils (disponible sur la toile très facilement pour ne pas surcharger mon article, des liens renvois vers les sites extérieurs (Avec ouverture dans un nouvel onglet)

Alors allons y !!

Accès direct à une section :


Mes émetteurs – récepteurs


  1. Scanner Uniden BearCat UBC785XLT avec sortie Discriminateur
    Couverture HF/VHF/UHF/SHF
  2. Yaesu FRG-7700 ( Voir les caractéristiques sur radioamateur.org)
    Couverture 0 à 30 Mhz AM/FM/USB/LSB/CW
  3. TARGET HF-3 SSB (Couverture 0,3 Mhz à 30Mhz, AM/USB/LSB)
    (Le petit dernier, arrivé début Juillet 2017, acheté chez ORANGE-MARINE
  4. CB Président Superstar 3900HPEF (Le poste CB de mes débuts)
  5. CB Président JACKSON A.S.C
  6. CB MIDLAND 4001
  7. CB Président HERBERT
  8. Portatif CB EUROCB PRO101
  9. Radio portative SILVERCREST SWEP500A1
    (Une prise antenne extérieur lui a été ajoutée)
  10. Portatif ICOM IC-Q7E(Caractéristiques sur Radioamateur.org)(Utilisé uniquement en réception, car manque de temps pour passer la license)
  11. Portatif PMR PRO Kenwood TK-3201 (La paire avec leurs bases)
    (Voir les caractéristiques sur le Site Kenwood)
  12. Portatif PMR COBRA MicroTalk MT725 (Avec leur base)
    (Caractéristiques)
  13. Talkie-Walkie vintage 27Mhz à Quartz NATIONAL RJ11 (Pour ma collection)
  14. Récepteur SDR (Clé USB TNT)
  15. Portatif BAOFENG GT3-Mark II (Updated 29/09/18)

Mes antennes


  1. Président ML-145
  2. NASA HF active (Pour le TARGET HF-3)
  3. Antenne DX multistick multibande
  4. Antenne active DENGEN 31MS (Pour le Silvercrest, principalement)
  5. Une antenne HulaLOOP Maison (Je ferais un article dessus, car je dois la refaire)
  6. Antenne YAGI Sirio SY27-3 (Encore jamais monté, car pas d’autorisation)
  7. Antenne FM maison (Article à venir)
  8. Diverses antennes maisons (Essais)
  9. Antenne HF JaniElectronic (Updated 29/09/18)

Mes accessoires 


  1.  TOSmètre Matcher Wattmètre ZETAGI HP1000
    (Dont les lampes de rétroéclairage des Vu-mètres ont étés remplacées par des LED de couleur.)
  2. Pré-ampli ProCB PR-27
  3. Filtre audio Multimode DATONG FL2
  4. Alimentation 12V (Maison, article à venir)
  5. Alimentation 13,8V 30A
  6. Deux Charge Fictive 50Ω
  7. Interface JVFAX
  8. Interface HAMCOM
  9. Double horloge MFJ-108B (Utile pour connaitre UTC)

Appareils de mesures


  1. Analyseur d’antenne MFJ-269
  2. Fréquencemètre ZETAGI 27 Mhz
  3. Générateur BF HeatKit IG1721
  4. Générateur de fonction GW GFG-8017G
  5. Multimètre digital (Plusieurs modèles)
  6. LC mètre
  7. Oscilloscope analogique SCHLUMBERGER 5023 20Mhz 2 Voies
  8. Oscilloscope numérique portable TEKTRONIX THS730 100Mhz 2 Voies
  9. Générateur de fonction FEELTECH FY6600  60Mhz (Updated 29/09/18)
  10. Testeur Multi fonction KKMoon TC1 (Updated (29/09/18)

Informatique


  1. L’ordinateur principal est un Apple Imac 20 pouces de 2009
  2. PC portable TOSHIBA 10”  NB10 sous Win10
  3. Tablette SAMSUNG GALAXY TAB E 10”
  4. PC portable DELL LATITUDE C540 sous WinXP

Atelier


  1. Station soudure digitale
  2. Station soudage air chaud portable
  3. Microscope électronique KKMoon Zoom 600X
  4. Alimentation de laboratoire AFX AFX-1502B (Updated 29/09/18)
  5. Alimentation de laboratoire UNIROY UC-305 (Updated 29/09/18)
  6. Alimentation Maison variable 0 à 28V  (Article à venir) (Updated 29/09/18)